Coupure d’eau

Une coupure d’eau est toujours une mauvaise surprise. Si vous rentrez chez vous et que vous remarquez que l’eau ne coule plus de vos robinets et que votre chasse d’eau ne marche plus, regardez dans votre boîte aux lettres, il se peut qu’un avis de passage ait été laissé. On ne se rend pas forcément compte de ce que représente une coupure d’eau. Elle est encore plus handicapante qu’une coupure d’électricité. Effectivement, dans un logement, l’eau est utilisée pour beaucoup de chose. Lorsque vous n’en avez plus, vous ne pouvez que difficilement vous faire à manger, et surtout vous ne pouvez pas utiliser vos toilettes.

Solutions en cas d'eau coupé

Coupure d’eau, les informations essentielles à connaître

Avant toute chose, vous devez prendre compte que si la coupure d’eau a été faite à la suite d’un impayé, il s’agit d’une mesure illégale. Effectivement, en France, depuis le 16 avril 2013, les fournisseurs n’ont plus le droit de couper l’accès à l’eau courante. Un fournisseur qui prend de telles mesures à l’encontre d’un de ses utilisateurs peut être poursuivi en justice. Si vous vous retrouvez dans cette situation, vous pouvez vous rapprocher d’une des associations qui s’occupent des problèmes de coupures d’eau.

 

Qui contacter en cas de coupure d’eau ?

Dans un premier temps, il faut que vous preniez contact avec votre fournisseur afin de mettre au clair la situation.

Ensuite, si l’eau vous a été coupée à la suite d’un impayé, vous pouvez adresser un courrier au maire de votre ville et à la société distributrice qui s’occupe du territoire dont vous dépendez. L’association France Libertés a mis au point un modèle de lettre type afin de vous aider dans vos démarches. Vous pouvez retrouver ce modèle sur le site internet de l’association en cliquant ici. Ce courrier peut également être envoyé aux services sociaux de votre ville afin de témoigner de votre situation. N’oubliez pas d’opter pour un envoi en recommandé avec accusé de réception.

 

Vous pouvez également signaler votre situation à l’association France Libertés directement (aussi appelée Fondation Danielle Mitterrand).

 

Par téléphone : 0.1.53 25 10 40

Par fax : 0.1.53 25 10 42

Par courrier : 5 rue blanche 75009 Paris

 

En panne ? Partagez votre expérience sur :

Donnez votre avis
en panne